Passer au contenu
Prières bouddhistes : comment prier bouddha correctement ?

Prières bouddhistes : comment prier bouddha correctement ?

Une chose est sûre, le bouddhisme est l’une des croyances avec le plus grand nombre de particularités. En effet, que ce soit au niveau de leur « dieu » ; de leurs salles d’adoration ; ou même de la prière en elle-même, il existe des distinctions assez remarques : la prière étant le parfait exemple. C’est pourquoi, nous avons décidé dans cet article de nous intéresser à la prière bouddhiste : notamment comment prier bouddha correctement. Vous voulez créer une atmosphère inspiré de l'univers du bouddhisme dans votre pièce ? Découvrez notre collection de Porte-Encens Bouddha pour y parvenir.

En effet, contrairement aux autres religions, le bouddhiste ne prie pas un dieu céleste ou encore une entité extérieure. De même, il n’existe pas de nombreuses prières obligatoires ! Mais attention, le fait qu’il ne s’agit pas d’une religion théiste n’exclut pas l’application de la prière. Pour ceux qui ne le savent pas, « l’oraison » dans le bouddhisme reste une démarche indispensable à l’obtention de l’équilibre spirituel, mental, et même émotionnel.

Si vous souhaitez savoir plus sur ce sujet et apprendre comment prier bouddha ; nous vous proposons dans un premier temps de répondre à la question qui prie-t-on lorsque est bouddhiste ? Ensuite, pourquoi le fait-on avant de terminer avec la question comment bien prier bouddha.

Qui prie-t-on en tant que bouddhiste ?

Nous l’avons dit plus haut, le bouddhisme n’adore aucun dieu ! Bien que la figure mise en avant soit celle de Shakyamouni (le bouddha) qui est considéré comme le porteur de cette croyance ; il n’est pas celui qui accorde les prières. En effet, chaque bouddhiste possède à l’intérieur de lui la nature du Bouddha qu’il doit suivre pour accomplir son chemin spirituel.

Dans la plupart des cas, c’est simplement ce chemin qu’on doit suivre et lui demander en prière de nous aider. Cependant, vu que le monde qui nous entoure est assez relatif, il existe des supports à prendre comme voie pour mieux gérer sa méditation. Ils sont au nombre de 03 à savoir :

01 – Les trois joyaux

Lorsqu’on parle des trois joyaux dans le bouddhiste, il s’agit des trois forces conjointes qui permettent d’accéder au nirvana (libération de la souffrance et obtention de la sagesse). Généralement, elles sont représentées par : le bouddha ; le Dharma et le Sangha. Ainsi, lorsqu’on se dit bouddhiste, on peut prier bouddha en visant chacun de ces réfugiés.

Lorsqu’on choisit comme voie de prière le bouddha, le but est de demander que tous les êtres comprennent et acceptent la grande voie avec une ferme détermination. En d’autres termes, c’est le refuge qui incarne la sagesse et l’éveil de chaque croyant.

S’agissant du Dharma, il s’agit de demander d’accroître l’immensité de l’intelligence de chaque être. Généralement, c’est le joyau qui enseigne la vérité et l’ultime réalité sur la souffrance et sa libération.

Pour finir, on peut faire appel au troisième refuge du Sangha pour demander une harmonie parfaite entre les croyants. Dans l’ensemble, c’est une voie qui peut permettre l’élimination de nombreuses discriminations.

02 – Les archétypes

En plus des figures ou voies précédentes, il est aussi possible de prier bouddha en suivant les archétypes de qualité que nous souhaitons développer en nous. Généralement, il s’agit du Ydams ou détiés comme c’est le cas de Tchenrézi pour la compassion.

Pour résumer, le bouddhisme permet de prier certains modèles pour demander une bénédiction particulière. Dans cette croyance, les archétypes se comptent en grand nombre et doivent être maîtrisés en fonction des doléances que l’on souhaite avoir.

03 – les guides spirituels

Pour finir, il est aussi possible de prier bouddha en implorant certains guides spirituels. Généralement, les guides sont des descendants d’une lignée authentique depuis le bouddha qui a évolué de façon ininterrompue. Pour ne pas faire de confusion avec les « autres bouddhas », il s’agit ici du premier bouddha ou encore le père fondateur de la pensée bouddhiste (Sakyamuni).

En d’autres termes, ces modèles sont considérés comme une source d’inspiration et de bénédiction qui influence positivement la vie spirituelle des croyants.

Remarque : pour clôturer avec cette partie, notez que les trois supports ci-dessus peuvent être à l’origine de la plupart de nos accomplissements spirituels. Bien qu’il fonctionne indépendamment, il est aussi possible de les prier à la fois.

Pourquoi la prière est indispensable dans le bouddhisme ?

La prière bouddhiste est stricte ! En effet, contrairement aux autres religions ou on peut prier pour tout ce que l’on désire, la donne n’est pas pareille pour les adeptes du Bouddha. Dans cette croyance, la prière doit avoir deux objectifs précis :

  • Soit prier bouddha pour son propre bien
  • Ou alors, Prier bouddha pour tous les êtres

Comment prier bouddha correctement ?

Il existe au total quatre façons de prier comme un bouddha.

  • De façon extérieure

Ici, rien de nouveau ! Comme dans la plupart des religions et traditions, il suffit de ramener les mains au niveau du cœur et réciter ou chanter un texte. Notez que le cœur est considéré dans la prière bouddhiste comme le siège de l’esprit.

  • De façon intérieure

De façon intérieure, on se concentre davantage sur l’énergie interne. Ici, il suffit de prier avec dévotion et concentration.

  • De façon secrète

De façon sécrète, la prière est un peu plus compliquée. En effet, un guide doit au préalable vous initier à ce type de prière. Généralement, vous devez vous libérer en vous la triplicité : le sujet qui prie ; l’objet ou la figure que l’on prie ; et aussi l’action de prier en elle-même.

  • De façon ultime

La prière bouddhiste de façon ultime représente la méditation profonde et véritable. Ici, vous devez vous mettre dans de bonnes conditions et prendre assez de temps pour bien méditer à l’intérieur de vous.

Comment prier en tant que bouddhiste ? Les étapes à suivre

Lorsqu’on se pose la question à savoir comment prier bouddha, il est important de connaître les étapes essentielles. Bien qu’il existe plusieurs façons d’atteindre ses objectifs spirituels, la façon classique peut se résumer en deux étapes à savoir :

01 - La préparation de l’esprit et du corps

Avant de commencer votre prière, il est important de prendre une position adéquate à la concentration. Dans la plupart des cas, vous devez respirer profondément pour libérer votre esprit et être attentif. Ensuite, vous asseoir, croiser les bras devant votre cœur et fermer les yeux.

Une fois que s’est fait, libérez-vous de toutes pensées externes et évoquez des êtres heureux à l’intérieur de vous. Imaginez que vous êtes un être d’amour et de bonheur, que vous être bienveillance et plein de paix. Détendez-vous et laissez votre bouddha intérieur vous parler pendant la prière.

02 - Le chant des mantras

Un mantra dans le bouddhisme est simplement une phrase relativement courte qui est souvent répétée avant le début de la prière bouddha. Bien que chacune de ses phrases a une signification, il n’est pas obligé de la connaître pour mener à bien sa prière. En effet, le simple son de ses phrases vous permet de vous concentrer et de créer le vide autour de vous.

Dans la globalité de cette religion, il existe de nombreux mantras que vous pouvez apprendre par cœur en écoutant des enregistrements audio. Cependant, voici les trois les plus utilisés :

  • Om Mani Padme Hum (om mané pad mé houm en prononciation française)

Cette phrase se répète généralement plusieurs fois permet de rendre hommage au joyau du lotus.

  • Om Amideva Hrih (om ami dehva ré en prononciation français)

Quant à celle-ci, il signifie surmonter tous les entraves et les obstacles de la vie.

  • Om A Ra Pa Ca Na Dhih

Avec cet autre mantra, vous allez acquérir la sagesse, le pouvoir de bien rédiger et aussi un raisonnement critique. N’hésitez pas à télécharger les enregistrements de ces chants pour bien suivre le rythme d’interprétation.

Remarque : l’ordre de récit de ces mantras et le nombre de répétitions ne sont pas choisis au hasard. En effet, il existe un collier di le « mala tibétain » qui permet de vous orienter pendant votre prière. De ce fait, n’hésitez pas à acquérir cet objet afin de bien prier comme bouddha.

De plus, notez que les trois étapes de prière citées ci-dessus ne représentent pas toutes les étapes d’une vraie prière. Généralement, elles s’accompagnent de nombreuses autres prières en réciter pour vous aider en profondeur et aider vos proches.

Prières bouddhistes : ce qu’il faut retenir

C’est finir pour cet article sur comment prier bouddha ! Ici, vous devez retenir une chose : le bouddhisme considère la prière comme une démarche spirituelle assez importante pour la vie de chaque être. Comme c’est déjà le cas dans plusieurs religions, il est possible de prier différemment en fonction du mal ou de l’équilibre que l’on souhaite acquérir.

Cependant, contrairement aux autres religions dites théistes, le bouddhisme n’adore et ne prie pas un être céleste. Ici, le plus important pour les croyants est d’atteindre le nirvana et s’éloigner des souffrances du monde.

Article précédent Comment planter une main de bouddha ? Ce qu’il faut savoir
Articles suivant Prière Bouddhiste Avant De Dormir

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires