Passer au contenu
Comment planter une main de bouddha ? Ce qu’il faut savoir

Comment planter une main de bouddha ? Ce qu’il faut savoir

Si vous êtes sur cette page, ce que vous vous intéressez certainement à la culture bouddhiste et vous voulez savoir comment planter une main de bouddha. Pour ceux qui ne le savent pas, sachez qu’il s’agit d’un fruit originaire du nord-est de l’Inde. Généralement, il est composé de grandes feuilles vertes et claires ; d’une queue contenant des fleurs légères et des épines.

Agréablement parfumées, ses fleurs sont toujours groupées et contiennent un liquide à l’intérieur ! Vers l’extérieur, ce fruit assez symbolique est recouvert d’un colorant plutôt violacé. À l'inverse de certaines plantes, la main de bouddha a une capacité de se féconder soi-même (c’est-à-dire une seule racine du fruit suffit pour donner plusieurs autres fruits).

Il est à noter que la main de bouddha n’est qu’un terme au sens figuré pour désigner le fruit du Citrus medica. : variété végétale de la famille des rutacées aux fruits immenses, embellissant et ayant une odeur agréable.

Compte tenu de la particularité de ce fruit et du symbole qu’il représente, nous avons décidé de l’explorer en profondeur. De ce fait, nous vous proposons de découvrir dans cet article, comment planter une main de bouddha et comment s’en servir.

Comment planter une Main de Bouddha simplement ?

Planter une Main de Bouddha n’est pas chose facile, car comme certaines plantes, il y a des prérequis. Par exemple, Citrus medica est un arbuste assez sensible à la chaleur ! Généralement, il préfère plutôt les climats tempérés ou moins chaud. De même, il préfère les sols légers et moins humides et ayant une bonne exposition à la lumière.

En gros, le printemps est la période recommandée pour planter main de bouddha. Pensez simplement à opter pour un sol sableux et moins humide.

Pour bien planter une main de bouddha,

  • Commencez par creuser un trou assez confortable avec des dimensions normales pour placer le tas du fruit ;
  • Ensuite, ajoutez une terre fertile dans le trou pour permettre à la plante de s’alimenter rapidement et de ne pas faner ;
  • Sans abîmer ses racines, déplacer la plante dans le trou et refermer en dépassant légèrement le niveau de ses racines supérieures. Ceci, sans réduire en tas l’endroit où vous avez planté.

Remarque : Il est indispensable de l’arroser régulièrement pendant les mois froids. En effet, l’arbuste Main de Bouddha ne supporte pas l’eau qui stagne. Par conséquent, il serait préférable de faire un nouvel arrosage lorsque la terre aurait séché.

Notez également qu’il est important de fertiliser quatre fois par an sa plante avec un engrais riche en azote au moment de la plantation. Puis avec un engrais riche en phosphore et potassium pendant sa fructification.

La croissance de la main de bouddha est très lente ! Ici, le mieux serait de laisser du temps à cette plante pour pouvoir bien s’implanter. En d’autres termes, ne soyez pas inquiet si l’arbuste met long avant de vous impressionner.

Comme astuce de croissance, pensez à tailler les branches de la plante juste avant la reprise végétative en fin d’hiver. Si une branche est très basse, il est préférable de l’éliminer pour que les fruits ne soient pas en contact avec le sol.

Comment planter la Main de Bouddha sans insectes nuisibles ?

Avec la culture de la main de bouddha, il est possible que les acariens ; les insectes et certaines maladies attaquent la plante. : ce qui peut entraîner non seulement une malformation des fruits, mais aussi une perte de saveur.

Pour éviter cette situation, il faut dans un premier temps respecter les conditions de culture précédente (période de culture ; climat ; sol…). Ensuite, pensez au pollinisateur qui maintiendra la bonne forme de vos fruits. L’astuce ici est d’éviter les traitements inutiles d’anti acariens.

Comment se passe la récolte de Main de Bouddha ?

Lorsqu’on a planté une main de bouddha, il est important de savoir comment la récolter. : ceci pour mieux conserver les fruits dans un premier temps ; et se protéger soi-même dans un second temps. En effet, l’arbuste Citrus medica possède des épines entre les feuilles qui peuvent s’avérer dangereuses si vous y allez brusquement.

De ce fait, il est important de prendre le temps de bien cueillir chaque fruit avec un objet tranchant et un récipient pour l’accueillir. Lorsque ce dernier, vous pouvez le placer dans un endroit pas trop chaud pendant un mois ou plus sans qu’il ne se gâte. Cependant, il est important de vous servir d’un frigo si vous avez commencé à utiliser un fruit sans l’achever.

Utiliser le fruit Main de Bouddha : ce qu’il faut savoir

L’avantage lorsqu’on sait comment utiliser une main de bouddha est qu’on peut en faire plusieurs choses. Pour certaines personnes, il s’agit d’une plante assez spéciale et significative. Comme utilisation, il la plante dans un gros récipient et la pose à l’extérieur ou à l’intérieur de leur habitat. Ici, le but est d’acquérir de la protection et de l’assistance en cas de besoin. Bien qu’il n’existe pas de véritable texte bouddhiste qui explique cette pratique, elle n’est pas pour autant négligée.

De même, d’autres personnes utilisent la main de bouddha comme une décoration sans signification. En effet, vu qu’il s’agit d’un fruit assez particulier et atypique, il attire forcément plus de regard. Ici, vous n’avez pas besoin d’être croyant. Dès que vous êtes attiré par la beauté de ce fruit, vous pouvez vous en servir comme décoration.

Comme troisième utilisation de ce fruit, on a la consommation. Eh oui, vous devez garder en tête que la main de bouddha est avant tout comestible. Au Japon par exemple, beaucoup de restaurants en font un dessert. Du fait de son goût aromatique, il est également utilisé comme zeste dans des pâtisseries.

Pour finir, il est aussi possible d’utiliser la main de bouddha comme tonique en médecine douce. En Chine par exemple, on lui accorde beaucoup de vertus thérapeutiques.

Article précédent Drapeaux bouddhistes | Origine et Signification
Articles suivant Prières bouddhistes : comment prier bouddha correctement ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires