Passer au contenu
Qui est Bouddha ? Son Histoire l Faits Marquants

Qui est Bouddha ? Son Histoire l Faits Marquants

Qui est bouddha ? Tout savoir sur le dieu du bouddhiste

Que ce soit dans un film ; sur Internet ; ou même dans les médias, on a au moins une fois entendu parler du Bouddha. Considéré comme « le dieu » et le fondateur du bouddhisme, il est aujourd’hui idolâtré par de nombreux croyants. Bien qu’on lie facilement le mot bouddha à la statuette japonaise dont vous connaissez certainement ; beaucoup de choses passionnantes restent à découvrir sur la vie de cet être.

En d’autres termes, Qui est bouddha réellement ? Où est-il né ? Qui sont ses parents, sa femme, ses enfants… ? Qu’a-t-il fait de spécial pour avoir ce titre « suprême » du bouddha ? Ou encore quelle est son histoire de façon résumé ? Si vous souhaitez avoir les réponses à chacune de ces questions, vous êtes sur la bonne page. En effet, nous vous proposons de découvrir dans la suite, tout ce qu’il faut savoir sur le bouddha.

Qui est bouddha (Siddhartha Gautama) ?

De son vrai nom Siddhartha Gautama, bouddha est un jeune prince du clan des des Sakyas au Japon. Né et vécut entre le VIe et Ve siècles avec J.-C. selon de nombreuses sources, Il s’agit d’un chef spirituel actuellement considéré comme le père du bouddhisme. A travers le monde, cet être suprême est connu sous différents noms dont les plus populaires sont Shakyamuni (« sage des Śākyas ») ; l’Eveillé ; le Bouddha

La particularité de ce personnage historique se fait ressentir depuis sa naissance. En effet, sa mère Maya qui était la reine du clan fit un rêve assez particulier avant son accouchement. Dans ce rêve, elle vit un éléphant avec 6 trompes entrer en elle du côté droit pour posséder son corps.

Une fois que ce rêve fut raconté aux religieux, ceux-ci l’ont interprété comme la venue d’un futur roi différent des autres. En effet, il devait soit être le plus fort de tous les temps, ou alors le plus grand ascète (homme saint qui vit sans ego) jamais connu.

Plus tard, Maya décida d’aller accoucher chez son père afin d’avoir un meilleur suivi ! Cependant, cela ne se produira pas, car l’enfant décide de sortir de son sein encours de chemin. Plus précisément dans le jardin de Lumbini (considéré aujourd’hui comme lieu sacré).

Contrairement aux autres enfants qui naissent avec l’aide des assistants, le bouddha est né dans un jardin et sans aide spéciale. A sa sortie du sein de sa mère, il fit 7 pas dans chaque direction et annonça sa mission (« Je n'aurai plus aucune vie future à supporter, ceci est ma toute dernière incarnation. Maintenant, puisse je détruire et arracher les souches cause de la souffrance des renaissances successives »).

Après cette déclaration, la reine Maya perdu la vie 7 jours plus tard. Laissant ainsi la charge de son enfant à sa sœur (Mahaprajapati).

Quelles sont les origines du dieu bouddhiste (sa famille)

Bouddha est à la base un prince, car il est né suite à l’union d’un noble du clan Brahamanique au nom de Shuddhodana. Fils unique de ce noble et de sa femme Maya, Gautama a reçu tout l’amour du monde venant de son père. Une fois adulte, le jeune prince eut pour épouse la fille du ministre nommée Nanda. L’union de ces dernier a conduit à un fils unique qui a été surnommée Rahula.

Quelques faits marquants de la vie du bouddha

Si une chose a la plus influencé le devenir de ce prince, c’est bien l’amour que lui portait son père. En effet, ce dernier a voulu pour son fils une vie parfaite (disait-il : sans aucune forme de souffrance possible). Pour cela, il ne permettait pas à son enfant de franchir les clôtures du palais.

A l’intérieur de ses barrières, le jeune prince était à l’abri du besoin. Il avait tout ce qu’il souhaitait et pensait que tout le monde vivait pareillement. Bien qu’il eut toujours envie de découvrir le monde extérieur, cela n’était pas possible sous les instructions de son père.

A l’âge de 7 ans, Siddhartha Gautama se rend à l’école des princes, où un maître lui enseigne délicatement les soixante-quatre arts qui sont généralement enseignés aux princes de son âge. Bien qu’à cet âge rien d’extraordinaire n’avait été observé chez le jeune, les conséquences de son « emprisonnement de luxe » ne tarderont plus.

En effet, l’envie de découvrir l’extérieur commença à hanter le Bouddha (rappelons qu’il ne s’appelait pas ainsi à cette époque). Puisqu’il ne pouvait pas donner les ordres au-dessus de ceux de son paternel, il commença à développer une certaine frustration. En effet, il évitait de parler aux gens, il semblait anxieux, il se réfugiait la plupart du temps entre les murs de sa chambre, etc.

La découverte de l’extérieur par Siddhartha Gautama

A l’âge de 29 ans, alors qu’il ne pouvait plus supporter son envie, il demanda à son serviteur le plus proche de l’accompagner hors du palais. Bien que ce dernier refusât dans un premier temps, son affection pour le jeune prince le poussa à accepter.

Le premier voyage de Siddhartha Gautama

C’est ainsi qu’une nuit, pendant que la grande majorité du château était endormie, le Bouddha et son serviteur Channa ont pris un char et ont fugué. Une fois hors des enclos, Siddhartha Gautama découvrira des nouvelles choses dont il n’imaginait jamais l’existence.

D’abord, il a vu des personnes vieilles et affaiblis, des malades, des morts et des affamés. A chaque fois, il interrogeait son serviteur pour savoir ce qu’en durait la personne. Son serviteur lui expliqua le manque de chaque personne : ce qui ne le laissa pas indifférent.

Une fois de retour au palais, la légende raconte que le bouddha était encore devenu plus silencieux qu’avant. En effet, il avait compris une chose : il pouvait éviter la famine ; et les autres maux ; mais jamais la vieillesse ; la maladie et la mort. 

Le deuxième voyage du bouddha à l’extérieur

Pour la deuxième fois, les deux hommes ont décidé de récidiver en sortant du palais, toujours sous la demande de Siddharth. Une fois dehors, le prince vit un saint homme vêtu d’une robe en train d’errer. Le prince s’approcha du monsieur et lui demanda pourquoi est-ce qu’il s’était mis dans cette condition aussi déplorable.

L’homme s’exprima en disant : « je suis terrifié par les conditions de ce monde. Actuellement, je recherche la liberté d’esprit afin d’atteindre l’état béni. Où il n’y a point de souffrance, aucune vieillesse, pas de maladie, et où la vie est éternelle. ».

De retour à la maison, l’homme qui deviendra le futur bouddha prit une décision : celle de tout abandonner et de suivre une nouvelle destinée. Ainsi, la nuit tombée, il embrassa sa femme et son fils avant de quitter le château pour la troisième fois.

La nouvelle vie de Siddhartha Gautama

Une fois hors du palais, il demanda à son serviteur de l’accompagner dans la forêt ! Une fois loin de ses locaux, il se rasa la tête à l’aide son épée, porta une robe jaune et demanda à son garde de rentrer dire à sa famille qu’il ne reviendra plus.

A ce moment, le futur bouddha a commencé à se balader dans le nord de l’inde pendant quelques années avant de s’installer au bord du Nairannjana (une rivière où il pouvait méditer tranquillement). Après 10 années où il passait tout son temps à méditer et à manger uniquement le nécessaire pour vivre, il se rendit compte qu’il n’atteignait pas l’éveil recherché.

Cependant, le jeune homme n’a pas désespéré et a continué à maigrir de ses chairs. De nombreuses tentations ont voulu le détourner de sa pensée, mais sans succès. Un jour Siddhartha Gautama atteint un état jamais vécu auparavant.

En effet, il découvre au fond un état d’existence dit le Nirvana (paradis) ! A cet état, il n’existe aucune forme de souffrance, la vie est éternelle… Exactement ce qu’il aurait souhaité pour la suite de sa vie. A cet instant, le jeune prince devient le Bouddha qui veut dire « L’illuminé ou l’éveillé ».

Cependant, au-delà de toutes attentes, il ne se contente pas de rester dans cet état. Selon lui, le partager avec les ignorants serait une grande fierté. Il décide donc de revenir au monde et de partager son expérience et ses visions avec ceux qui le croiraient : ce qui a formé l’actuel bouddhisme.

Qui est bouddha ? Ce qu’il faut retenir

C’est fini pour cet article sur le sujet qui est bouddha ! Désormais, vous avez une idée plus claire de ce personnage et un résumé de son parcours. Pour finir, sachez que bouddha n’est pas un être extra comme on peut le penser. En effet, bien qu’il soit considéré comme dieu dans la philosophie bouddhiste, il reste un être qui s’est battu pour atteindre l’éveil.

Article précédent Prière Bouddhiste Avant De Dormir
Articles suivant Explication : L'habit ne fait pas le moine / L'habit ne fait pas l'homme

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires